Comment gérer la critique ?

par L’équipe Un Potentiel

Partagez cet article

Les bons leaders sont actifs et leurs actions les mettent souvent en avant et de fait, cela attire souvent les critiques. Lorsque les spectateurs regardent une course, sur quoi portent-ils leur attention ? sur les coureurs qui sont en tête ! 
Les gens surveillent chacune de leurs actions et ils arrivent qu’ils les critiquent.

Étant donné que la critique fait partie du leadership, vous devez apprendre à la gérer de manière constructive.

 

    1 – Se connaitre.

Vous connaissez-vous vraiment ?
Connaissez-vous vos faiblesses ainsi que vos forces ? 
Qu’est-ce qui vous manque en tant que personne et leader ? 
Connaissez-vous vos faiblesses ? 

Demandez à cinq personnes de confiance proches de vous de décrire vos forces et vos faiblesses.

 

    2 – Critiques constructives ou critiques destructrices ?

Lorsque vous recevez des critiques, comment savez-vous si elles sont constructives ou destructrices ? 

Certaines personnes disent que la critique constructive, c’est quand je vous critique, et que la critique destructive, c’est quand vous me critiquez !

Voici les questions que je pose pour déterminer de quel type de critique il s’agit :

  • Qui m’a critiqué ? La critique négative d’une personne sage est plus à désirer que l’approbation enthousiaste d’un insensé. La source compte vraiment !
  • Comment a-t-elle été donné ? J’essaie de discerner si la personne portait un jugement ou si elle m’a donné le bénéfice du doute et s’est exprimé avec gentillesse.
  • Pourquoi a-t-elle été donné ? A-t-elle été donné à cause d’une blessure personnelle ou pour mon bénéfice ? Les gens blessés blessent les gens ; ils s’en prennent ou critiquent pour essayer de se sentir mieux et pas pour aider leur prochain.

 

    3 – Restez ouvert au changement.

Supposons que vous vous connaissiez maintenant assez bien. Vous pouvez dire quand une critique est dirigée vers votre fonction plutôt que votre personne. Et vous savez quand une critique est 100% légitime car il s’agit d’une faiblesse que vous avez déjà reconnue.


Mais qu’en est-il des zones grises ? Les critiques qui pourraient contenir un grain de vérité ? Un bon leader reste ouvert au changement :

  • En n’étant pas sur la défensive
  • En étant à la recherche du grain de vérité utile
  • En apportant les modifications nécessaires

   

     4 – Oubliez-vous.

La dernière étape dans le processus de gestion efficace des critiques consiste à cesser de vous concentrer sur vous-même. Les personnes sécurisées s’oublient pour pouvoir se concentrer sur les autres. Ce faisant, elles peuvent faire face à presque tous les types de critiques.

En tant que leaders, nous devons toujours prendre nos responsabilités au sérieux, mais il n’est pas sain de nous prendre trop au sérieux

Dieu vous aidera à être tout ce que vous pouvez être, mais il ne vous laissera devenir quelqu’un d’autre. Nous ne pouvons pas faire plus que d’essayer d’être tout ce que nous sommes appelés à être. 

Cet article a été écrit par:

L’équipe Un Potentiel

Partagez cet article

Rejoignez le mouvement

et ne ratez jamais d’articles

Vous n'êtes pas seul !

Nous croyons que les porteurs de projet sont l’espoir de demain.

Rejoignez la communauté des dirigeants et porteurs de projets francophones et bénéficiez de ressources et de conseils d’experts et de leaders influents impliqués dans les différentes sphères de la société.